Echographie

Qu’est-ce que c’est?
L’échographie est un excellent moyen d’évaluer les anomalies du sein détectées par la mammographie, la patiente ou son médecin. Mais il n’est pas possible, dans certains cas, de dire à l’aide des seules études d’imagerie si une tumeur est bénigne ou cancéreuse. La biopsie du sein guidée par échographie est une façon très précise d’évaluer des masses suspectes dans le sein qui sont visibles lors de l’échographie, qu’elles aient été détectées ou non lors de l’auto-examen, de l’examen clinique ou de la mammographie. Cette procédure permet un diagnostic précis puis parfois d’éviter d’enlever des tissus par chirurgie. Après avoir placé la sonde de l’échographie sur le site de la bosse et avec anesthésie locale, le radiologue guide une aiguille à biopsie directement et en temps réel dans la masse. De minimes échantillons de tissus sont alors prélevés à l’aide d’un dispositif à ressort ou d’un dispositif sous vide.

À quoi ça sert?
Cette échographie est utilisée le plus souvent pour guider la biopsie du sein quand une anomalie est visible lors de cet examen. Elle peut être effectuée à l’aide d’une grande aiguille creuse ou d’un instrument fonctionnant à vide. Si une biopsie chirurgicale à ciel ouvert est nécessaire, un fil métallique qui sert de guide peut être d’abord passé directement dans la masse et cette procédure peut aussi être guidée par échographie.

La biopsie guidée par échographie est le plus utile quand il y a des changements suspects sur la mammographie qui sont aussi vus lors de cet examen échographique, mais qu’aucune anomalie ne peut être sentie lors de l’auto-examen des seins ou de l’examen clinique par le médecin traitant. Il y a aussi certains cas où le médecin décide que la biopsie guidée par échographie est appropriée même pour une masse qui peut être sentie.

Comment se préparer?
Bien que la biopsie guidée par échographie soit peu agressive, il y a un risque minime de saignement dès qu’on fait une incision de la peau. Pour cette raison, si vous prenez de l’aspirine ou un médicament qui éclaircit le sang, votre médecin pourra vous demander de vous en abstenir cinq jours avant l’examen. Une biopsie du sein évoque toujours un risque de cancer. Vous voudrez peut-être qu’un parent ou un ami vous accompagne pour vous réconforter et vous ramener à la maison.

À quoi ça ressemble?
Avant l’arrivée du radiologue, le personnel préparera le matériel stérile, soit les seringues, l’anesthésique local, les compresses, le bistouri, l’aiguille à biopsie et un contenant pour les échantillons. Le radiologue tient l’appareil à échographie d’une main et guide l’aiguille dans la lésion de l’autre le tout de façon stérile.

Comment ça fonctionne?
L’ultrasonographie utilise des ondes sonores à de très hautes fréquences (ultrasons) pour obtenir des images des structures internes, y compris celles qui se trouvent profondément à l’intérieur du corps.

Les ondes sonores, continues ou sous formes de pulsations, sont dirigées vers le secteur concerné à l’aide d’un appareil tenu à la main appelé transducteur. Ce dernier reçoit aussi les échos des ondes sonores dont le schéma correspond au contour de la masse. Le transducteur change les signaux électriques en ondes échographiques (à l’émission) et convertit les ondes sonores réfléchies en énergie électrique, puis en images (à la réception). Contrairement aux examens radiologiques, l’échographie ne requiert pas d’exposition aux rayons X.

Un des appareils utilisés est un instrument fonctionnant sous vide (aiguille à aspiration) et en rotation, avec une aiguille de plus gros calibre. Les nodules de moins d’un pouce peuvent être complètement enlevés à l’aide de cet équipement. Ces systèmes utilisent la pression sous vide pour aspirer du tissu dans une aiguille tournante et l’enlever sans avoir à retirer la sonde après chaque échantillon-ce qui est nécessaire lorsqu’on utilise une aiguille creuse. Les biopsies sont faites en rotations complètes, ce qui assure que des échantillons sont prélevés dans tout le secteur.

La méthode à aiguille creuse est la plus couramment utilisée, car elle est moins coûteuse, facile et précise pour la majorité des lésions. Une aiguille intérieure avec une cavité dépassant à une extrémité est couverte d’une gaine et liée à un mécanisme à ressort. Quand le mécanisme est activé, l’aiguille s’avance, remplit le creux de tissu mammaire et la gaine extérieure s’avance immédiatement pour couper le tissu et le garder à l’intérieur de la cavité. Prélever un échantillon ne prend qu’une fraction de seconde et il est nécessaire, pour chaque échantillon, de retirer l’aiguille pour recueillir le tissu.